Αναζήτηση αυτού του ιστολογίου

Τετάρτη, 28 Αυγούστου 2019

Staretz Sophrony disciple de saint Silouane l'Athonite.

Je suis allé je crois me souvenir en 1975  pour huit jours à l'occasion de la Fête de la Dormition de la Théotokos dans le monastère St John The Baptist. Là j'ai eu la grâce d'avoir de nombreuse conversations spirituelles avec le grand Staretz Sophrony disciple de saint Silouane l'Athonite. Au cour d'une de ses conversation le staretz m"interrogea sur mon passé dans le monde et la profession que j'exerçais avant de tout abandonné pour devenir prêtre orthodoxe. Je lui dis que j'avais commencé  dans les années 65-66-67-68 avec un certain succès à devenir styliste-couturier dans le prêt-à porter de Luxe et la Haute Couture en suivant la trace de mon oncle maternel le couturier parisien Jacques Fath. Avec un grand sourire le staretz me révéla,  ce qui ne figure dans aucune de ses biographies, qu'avant de se rendre au Mont Athos il avait été quelques  années le second du grand couturier parisien Lelong. Il avait lui aussi, et bien plus que moi, tout quitté pour suivre le Christ. Je me souviens qu'il n'hésitait pas lorsqu'un moine  avait des difficulté à se lever tôt la nuit pour les offices à dessiner un dessin humoristiques de grand talent  dans le quel il se représentait menaçant en train de faire sortir du lit le moine endormi : c'est le moine en question qui m'avait montré le dessin . Je ne parlerai pas des conseils qu'il m'a donné qui concerne une partie de ma vie disparue aujourd'hui. +Métropolite Michel Laroche

Δεν υπάρχουν σχόλια: